Notre Histoire

Bot-In-a-Box a démarré en 2016 comme une idée folle :
“Et si nous pouvions créer un kit robot éducatif abordable pour les enfants avec une imprimante 3D et de l’électronique facilement disponible ?”

Cette idée folle a été accueillie par une autre, sans doute tout aussi folle :
“Et si on lançait cette idée dans le plus grand concours de discours d’affaires du lycée de l’Ontario ?”

Le “nous” dans ce contexte est moi-même,
Matthew Piercey, et mon ami Taylor Reevie.

elow est notre vidéo originale pour l’OCE MakeYourPitch Contest, en une nuit avec un vieux caméscope et un logiciel de montage gratuit. Ce n’est pas grand-chose, mais avec l’aide de nos camarades de classe, de notre famille et de nos amis qui ont voté pour, notre vidéo est devenue l’une des 20 vidéos finalistes, et nous avons obtenu un billet gratuit pour la finale à l’échelle provinciale !


Ci-dessous se trouve une photo de la conférence OCE Discovery 2016 ; les finalistes du concours MakeYourPitch 2016 sont photographiés. Je suis dans la rangée du milieu, juste à gauche du centre de l’image.

Picture
Picture

À OCE Discovery 2016, j’ai présenté l’idée devant un jury, et notre idée est devenue l’une des six à gagner le concours !

Picture

Pour gagner le concours, nous avons été admis au programme Entreprise d’été du gouvernement de l’Ontario, qui était très amusant et qui nous a permis d’acquérir des connaissances précieuses sur la façon de gérer une entreprise. Voici une photo de Taylor et moi à la journée Staples4Biz en 2016 :

Picture

Nous avons travaillé longtemps et durement en 2016 pour faire de notre premier vrai produit, le B^3 CE, une réalité. Nous avons vendu notre petit stock de pièces en quelques semaines après le lancement et nous avons créé des heures de didacticiels de programmation pour les accompagner. Tout semblait bien se passer pour Bot-In-a-Box.

Mais la vie a frappé. Nous avons été très occupés avec l’école, la vie et le fait de faire partie d’une équipe de robotique FRC appelée les JavaWockies. C’est là que Taylor a trouvé sa vocation : en tant que capitaine devenu mentor d’une équipe de robotique, il a aidé à fonder.

Donc, c’est juste moi maintenant. Matthew Piercey. Je ne suis plus en 11e année. En fait, je ne suis plus au lycée. J’ai obtenu mon diplôme de l’Académie Chrétienne Héritage et j’étudie à Trent University à Peterborough pour l’administration des affaires avec une spécialisation en systèmes et technologies de l’information. Compte tenu de mes dernières années d’activité, je pense que c’est tout à fait approprié, et je m’en réjouis jusqu’à présent.

Donc, on pourrait penser que j’ai abandonné le Bot-In-a-Box, non ? Et que c’est un adieu à toutes les personnes qui ont fait en sorte que cela se produise au fur et à mesure que je progresse vers des “choses plus grandes et meilleures”. Eh bien, si tu pensais que tu te tromperais. Bot-In-a-Box n’est pas mort, malgré le silence radio de l’année dernière.

Mais mon problème, c’est que je regardais les choses du mauvais côté. J’étais tellement obsédé par une idée que j’ai voulu la concrétiser en oubliant l’esprit de la hauteur originale.

À cette fin, je suis en train de mettre la dernière main à Project Rover, le plus récent jouet robotique éducatif imprimable en 3D à code source ouvert et à faible coût, conçu fièrement au Canada par un passionné canadien pour rendre l’apprentissage électronique accessible à tous, peu importe leur niveau de revenu, leurs prouesses techniques ou leurs compétences en génie. Il est alimenté par un mini-ordinateur compatible WiFi et Linux, l’Orange Pi Zero (disponible sur eBay pour 20 $ CAD si vous savez où chercher), et il est compatible avec NODE-RED, un outil de programmation JavaScript visuel et intuitif.

Et, nous avons le contrôle moteur ! (Je me suis connecté à l’Orange Pi Zero par WiFi et j’ai écrit un peu de code Python pour activer et désactiver le moteur.)

Dès maintenant, la version 0.4.6 de Project Rover est disponible pour l’impression 3D à l’adresse suivante https://www.thingiverse.com/thing:3334545. Si vous avez une imprimante 3D et les pièces qui marchent, vous pouvez en faire une dès maintenant !

À vous tous qui avez suivi Bot-In-a-Box, j’aimerais exprimer ma gratitude. Tu es l’une des principales raisons pour lesquelles je n’ai pas encore renoncé à ça.

Sincèrement,

Matthew Piercey – Cofondateur, propriétaire et webmestre de Bot-In-a-Box Educational Robotics